Blason du comité de quartier
 
Retour page d'accueil


Vues de Sclessin
 
 
un compteur pour votre site
depuis le 07/02/2002



Le Comité


  Statuts

  Bureau

  Le Quartier

  Le Château

  Photos d'aujourd'hui

  Photos d'hier

  Les liens

  Agenda


Webmastrice


  Webmastrice

  Lier notre site sur le vôtre


Entre-Nous


  Le journal du quartier


Liens utiles


Sclessin sur Facebook  Numéros d'urgence  Nous contacter via mail  Numéros utiles


 
Histoire

Sclessin et ses origines.


Le nom de Sclessin remonte à une période encore non exactement déterminée. Ce qui est certain c'est que ce nom a évolué avec le temps. Dans son fascicule, "Il était une fois ... Sclessin", (1979) Monsieur Emile DEGEY nous donne ainsi un aperçu des diverses dénominations de notre entité. Nous nous permettons de citer ci-dessous, quelques extraits de cet ouvrage remarquable sur notre quartier.

" Carroy dans son ouvrage sur les noms des cités, suppose que Sclessin dérive de SCLOETICINUS qui signifiait "endroit défriché par le fou" ! ...

Cette explication est douteuse car on sait que la plaine de Sclessin faisait partie des MARAIS D'AVROY, et que les collines ne furent cultivées qu'à partir du XII° siècle.Sclessin s'écrit de plusieurs façons ! ...
en 1092 : SCLACYNS, en 1209 : SCACINS, en 1250 : SLASCHIENS,
en 1439 : SCLACHINS,
en 1477 : SCLECHIN ... "
en 1700 : SCLESSIN ( jouxtant le village d'Ougnée).

Sclessin et Ougnée (1) faisaient partie au début du XVIII° siècle de la principauté de Stavelot-Malmédy. Ce n'est qu'en 1768 que ces deux entités furent cédées, par le prince-abbé de Stavelot au prince-évêque de Liège, Charles d'Oultremont en échange de Vien et Anthisnes."

Le Blason de la Principauté de Liège

Le Blason de la Principauté de Liège :

Ecartelé ; au 1, de gueules à la face d'argent (Duché de Bouillon) ;
au 2, d'argent à trois lions de sinople, armés et lampassés de gueules et couronnés d'or (Marquisat de Franchimont) ;
au 3, burelé d'or et de gueules de dix pièces (Comté de Looz) ; au 4, d'or à trois huchets de gueules virolés et enguichés d'argent (Comté de Hornes) ; et, sur le tout, de gueules au perron d'or haussé, supporté par trois lions sur trois degrés, monté d'une pomme de pin, sommé d'une croix pattée, le tout d'or, accosté d'un L et G capitals de même (Liège).


Le sort de Sclessin et d'Ougrée allait se rejoindre par la suite, car sous l'occupation française et par un décret de l'an IV du calendrier républicain (1975), les deux lieux sont rattachés au canton de SERAING, département de l'Ourthe.

République Française. Département de l'Ourthe

Puis vinrent :

  • en 1814: Waterloo, morne plaine. Les troupes alliées séparent une première fois Sclessin et Ougrée
  • en 1825: l'occupation hollandaise. Un arrêté de Guillaume d'Orange nomme un maire à la tête d'Ougrée-Sclessin.
  • en 1830: la création de la Belgique. Ougrée-Sclessin est une seule et même commune bien que par bizarrerie, Ougrée fait alors partie du canton judiciaire de Seraing et Sclessin de celui de Saint-Nicolas. C'est au XIX° siècle que le "village" d'Ougnée disparaît complètement sous la pression de l'expansion industrielle.

Sclessin avant 1830

  • en 1977: la fusion des communes. Le sort de Sclessin est "définitivement" lié à celui de la ville de Liège, celui d'Ougrée à Seraing.

Le Blason de la Ville de Liège :

De gueules au perron haussé, supporté par trois lions sur trois degrés, monté d'une pomme de pin, sommé d'une croix pattée, le tout d'or, accosté d'un L et G capitals de même. L'écu sommé d'une colonne murale du même et orné extérieurement, en commençant par la dextre de l'écu, des bijoux de la croix de guerre italienne, de la croix de guerre belge de 1940 avec palme, de la croix de la Légion d'Honneur et de la médaille militaire pour la bravoure du royaume des Serbes, Croates et Slovènes, munis de leurs rubans et mouvants de la pointe.

Le Blason ville de Liège





 
Historique


  L'Histoire de Sclessin

  Le foot à Sclessin


Notre président


  Mr Dejaegere Jacques


Sponsors


  Nos Sponsors


Météo


Météo Liège



Ville de Liège